Stopper de fumer Patrick Leger

// Pourquoi arrêter

Pourquoi arrêter de fumer ?

Les différentes raisons pour arrêter de fumer :

  • Arrêter de fumer diminue les risques d’apparition des cancers de la gorge, des poumons, du sein et de l’utérus.
  • Arrêter de fumer diminue les risques de complication lié à l’âge : problèmes circulatoires, bronchites chroniques, problèmes cardiaques et cholestérol…
  • Arrêter de fumer avant 50 ans double les chances de vivre après 65 ans.
  • Arrêter de fumer diminue les risques d’ostéoporose liés à la ménopause (fractures, tassement de vertèbres,…)
  • Arrêter de fumer diminue le développement des rides.
  • Arrêter de fumer permet de retrouver l’odorat, le goût et une bonne haleine.
  • Arrêter de fumer diminue les risques d’artériosclérose, infarctus, accidents vasculaires, artérites…
  • Arrêter de fumer diminue les risques d’asthme, d’insuffisance respiratoire, de bronchites
  • Arrêter de fumer diminue les troubles de l’érection.
  • Arrêter de fumer aide à augmenter les performances sportives.
  • Arrêter de fumer bénéficie au confort de vos proches et montre l’exemple à vos enfants.
  • Arrêter de fumer vous revitalise.
  • Arrêter de fumer vous aide à retrouver les dents blanches ainsi que les yeux.
  • Arrêter de fumer vous aide à retrouver une maison propre et saine pour vous et vos proches.
  • Arrêter de fumer vous permet d’épargner de l’argent pour réaliser de nouveaux projets et ainsi ajouter plus d’années à votre vie et plus de vie à vos années.

arreter de fumer patrick leger

Les bénéfices de l’arrêt du tabac

Quelque soit la quantité de tabac consommé et depuis aussi longtemps que vous fumez, les bénéfices de l’arrêt du tabac interviennent très rapidement :

  • 20 minutes après la dernière cigarette, les battements du coeur ralentissent jusqu’à leur rythme normal et la pression sanguine diminue.
  • 10 heures après la dernière cigarette, le taux de monoxyde de carbone dans le sang commence à redescendre à un niveau acceptable. L’oxygénation des cellules redevient normale.
  • 48 heures après la dernière cigarette, le goût et l’odorat s’améliorent et les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.
  • 72 heures après la dernière cigarette, respirer devient plus facile, les bronches commencent à se relâcher et on se sent plus énergique.
  • Quelques semaines après la dernière cigarette, le muscle cardiaque retrouve sa vigueur, les risques d’infarctus diminuent, les poumons évacuent les toxines accumulées, le corps ne contient plus de nicotine, la toux et la fatigue diminuent, on récupère du souffle et on marche plus facilement.
  • Quelques mois après la dernière cigarette, les cils bronchiques repoussent. On est de moins en moins essoufflé.
  • Un an après la dernière cigarette, le risque de maladie coronarienne et le risque de crise cardiaque ont diminués de moitié, le risque du cancer continue à diminuer, le fonctionnement de vos poumons a augmenté d’environ 10%.
  • 2 ans après la dernière cigarette, le risque d’infarctus et d’accidents vasculaires est redevenu celui d’un non fumeur.
  • 5 ans après la dernière cigarette, les risques du cancer de la bouche, de la gorge, de l’oesophage, du pancréas et de la vessie ont diminué de moitié.
  • 10 ans après la dernière cigarette, le risque de crise cardiaque redescend au même niveau que celui d’une personne qui n’a jamais fumé. Le risque de mourir du cancer du poumon est réduit de moitié.
  • 15 ans après la dernière cigarette, l’espérance de vie redevient identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.

Stoppez la cigarette !

Récupérez le contrôle de votre santé